GEORGES HOBÉ (1854-1936) ARCHITECTE DÉCORATEUR par Raymond Balau

L’inventaire de l’œuvre bâti de l’architecte décorateur belge Georges Hobé (1854-1936) est loin d’être clôturé. Chaque recherche livre de l’inédit et un nombre croissant de recoupements à explorer. Une vingtaine d’attributions restent fragiles ou en attente de preuves formelles. Il y a plus de questions que de certitudes et les « révélations » ne portent pas toujours sur des détails. Les contenus qui suivent sont fiables dans la mesure où ils sont susceptibles d’ajustements au fil des investigations, qui sont nombreuses, dans plusieurs champs. Internet a rouvert les virtualités de la prospection… tout en démultipliant les erreurs et les approximations ; le mensonge par omission n’est pas rare dans certaines publications.

En laissant de côté les obsessions démiurgiques des têtes de gondoles et en examinant les faits et les nécessités, les contextes et les réseaux, à la lumière de ce qui reste côté archives et côté réalisations, les lacunes et les points faibles du « grand récit de l’Art Nouveau » apparaissent assez vite. Ce fourre-tout est par définition réducteur, incomplet, voire contre-productif. Commode pour le merchandising, l’étiquette « Art Nouveau » s’est peu à peu vidée de son sens, comme « Éclectisme », « Beaux-Arts », « Style Cottage », « Art Déco » et quelques autres, qu’il serait préférable de laisser de côté et avec elles l’écran d’a priori qu’elles supposent.

 

PLAN DU SITE

1. INVENTAIRE

L’inventaire de l’œuvre bâti ne comporte actuellement que la partie « Bruxelles ». Un inventaire général, portant sur toute la Belgique, est en chantier.

2. EXPOSITIONS

Les expositions auxquelles Georges Hobé a pris part sont un sujet en soi, plus vaste que ce qui en est souvent dit.

3. ETUDES

Aperçu de plusieurs études en cours au travers de résumés abordant des questions souvent laissées de côté.

4. CHRONIQUE

L’actualité est parfois bénéfique à la recherche, parfois néfaste. Dans ce dernier cas, des urgences sont à signaler, comme en ce moment à Namuroù la démolition de plusieurs œuvres de Georges Hobé semble à l’agenda.

5. HOBÉ ?

C’est l’aspect le plus intrigant de la recherche : un certains nombre de réalisations semblent relever de son travail… en l’absence de preuves formelles.

6. BIBLIOGRAPHIE

Il ne s’agit pas d’une bibliographie générale, mais des références liées aux recherches inhérentes à ce blog.

 

En préparation :

Georges Hobé (1854-1936) • Architecte décorateur • Écrits et visuels publiés de 1894 à 1936 (avec un recueil d’extraits de presse) 

ESSAI